Destination “le toboggan des Ardennes”….Circuit de SPA Francorchamps

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand on n’a qu’une journée c’est très court, le départ fût matinal 5h30, sous une pluie horrible… Mais même sur l’autoroute dans ces conditions la destination est tellement belle qu’on oublie tout, on traverse une partie de l’Allemagne, beaucoup de vallées très vertes, des éoliennes, des panneaux solaires, des portions sans limitation, tout défile très vite…Quelques heures plus tard nous sommes en Belgique  au circuit de Spa-Francorchamps.

Le circuit est niché dans une vallée très sympa, on se sent déjà très bien dans cette campagne…
Première étape : rentrer sur le circuit de Spa-Francorchamps: check ! Puis, très bien accueilli par l’équipe, on s’enregistre, nos bracelets aux poignets on s’installe dans le salon VIP pour profiter d’un bon café et prendre un petit déjeuner au buffet mis à notre disposition. Dans une ancienne vespa un serveur nous proposer un café macchiato avec café en grains, en versant le lait il dessine un cœur, trop cute !

A peine 5 minutes plus tard, le petit déjeuner rapidement avalé, direction les paddocks, trop de bruits intrigant éveille nos sens.

Et hop, nous voilà sur les paddocks je tourne la tête à droite, à gauche que des merveilles. Le must des voitures de course à moins de deux mètres de nous, on touche du bout des doigts des voitures tels que Porsche, Ferrari, Lamborghini, Bmw et des modèles tels que PORSCHE GT3 CUP, PORSCHE 911 GT3, PORSCHE CAYMAN GT4, FERRARI F430 CHALLENGE, FERRARI F458, BMW M2, BMW M4. Comme une groupie devant sa star je prends des photos sous toutes les coutures.

Rien ne doit m’échapper, le démarrage d’une PORSCHE CAYMAN GT4, la ligne droite d’une PORSCHE GT3, le virage de la FERRARI F430 CHALLENGE…Je suis très à l’aise entourée de pilote amateurs, personne ne se prend la tête, nous sommes là pour se faire plaisir. Plusieurs tours de pistes plus tard, l’heure du déjeuner arrive, un grand buffet chaud ou froid au choix.

Et c’est reparti pour la piste jusqu’à 17/18h. Le soleil est avec nous c’est vraiment très agréable. Franchement des merveilles passent à côté de moi et j’ai les poils qui s’hérissent sur mes bras, la chair de poule, la musique en symphonie des différents moteurs. L’odeur du challenge, de la compétition, la transpiration de l’audace, du dépassement de soi, les hormones en action pour la fierté pour les hommes ou les femmes tous dans le même élan, en communion.

Après un petit goûter des crêpes minutes miam miam, c’est l’heure se reprendre la route on ne pourra pas assiter au finish de cette journée trop de route à faire encore. Et faut dire un début de fatigue j’ai pris tellement d’images, de bruits, d’émotions dans ma tête que je suis bien partie de faire de très beaux rêves. A peine connu et déjà on doit se quitter, vivement fin juillet les 24h de Spa pour reprendre une dose de cette douce dépendan